Le mot de Gégé

Et oui,  on ne va pas tarder à changer d'élémént. La terre n'est plus qu'à 30 milles ; ce long voyage touche à sa fin.

Pour un premier contact avec la mer, j'aurai pu y aller plus progressivement bien que j'avais eu déjà un premier essai avec Luc et Colette : nous avions alors travervé le port de Marseille et ça s'était trés bien passé.

Dès lors, il ne me restais qu'à faire un tour du monde, et il y en a 1/4 de fait aujourd'hui.

Pour le reste on attendra un peu ! J'aurai vécu des moments d' intenses émotions pendant lesquels je me demandai  ce que je cherchai bien là. En plus, ces conditions franchement agitées étaient toujours la nuit, et le bruit de la mer et des voiles en rajoutaient encore comme si ça ne suffisait pas.

Luc a toujours maitrisé la situation même quand la discussion a été serrée avec les éléménts. Maitenant c'est Yanmar ( le moteur ) qui les a bernés car Mediterrannée a dit à Eole de se barrer afin de nous garder. Rien n'y changera, la transat transmed est finie.
  Salut à tous et à bientôt